Guido

A Berlin, je suis logée comme une princesse chez Guido. On s’est rencontrés en Inde l’an dernier à Hampi, un village du Karnataka, un de ces lieux privilégiés auxquels le tourisme ne va pas trop mal, qui ont conservé leur magie… (et promis j’arrête avec mes réunions d’anciens combattants. D’ailleurs je n’ai plus que des rencontres nouvelles devant moi. Enfin j’espère !)

Guido vit dans un vieil appartement plein de charme du quartier de Schöneberg : plafonds très hauts, parquet à grosses lattes, vue sur cour avec option barbecue et pelouse où son chat Carlebach fait régner la loi. Guido se déplace presque toujours en vélo – sauf s’il neige. Entrepreneur inventif, adepte de la semaine de 4 heures (la méthode, parce que la semaine ne fait jamais vraiment 4h), il a créé une entreprise de service b to b entièrement dématérialisée grâce à internet et à la sous-traitance (assistants virtuels, call-center, compta, serveurs…). Pas de bureaux, lorsqu’il en a besoin il va chez Betahaus : 200 places en libre-service pour free-lances avec cafétéria, imprimantes et tout le confort moderne, disponible à la demande pour une journée ou plus, avec en option pour les fidèles : séminaires, coaching… (est-ce qu’on a la même chose à Paris ?). Il voit sa chef de projet une fois par mois et les 2 super assistants qui complètent son équipe, il ne les a jamais rencontrés dans la vraie vie. Il met en relation des artistes et des entreprises qui ont besoin de directeurs artistiques et d’acteurs pour des projets d’animations. A part la dématérialisation, rien que des problèmes d’ego et d’humains à gérer, et ça Internet n’y peut rien.

A part ça, il trouve le Berlinois plutôt grincheux (un peu comme moi avec le Parisien quoi) et il s’apprête à prendre un nouveau départ à l’étranger. Bonne chance Guido et merci pour tout, à bientôt !

Publicités

2 commentaires on “Guido”

  1. Just in case dit :

    Bonsoir à Guido et à Berlin. Marine, as-tu vu ces magasins de chocolats alibabesques? Pa

  2. fohr dit :

    Voilà le commentaire pour de bon! Bonsoir à Guido et à Berlin. Marine, as-tu vu ces magasins de chocolats alibabesques? Pas loin de Pâques ça doit caqueter pas mal. Le printemps est-il presque là? Bises


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s