Canton

A première vue, une de ces mégalopoles asiatiques à l’urbanisme bordélique, lardée de voies rapides en hauteur, poisseuse de chaleur. Il faut dépasser la première impression pour voir ce qui vous plait ou pas. Ici ça me plait tout de suite. Depuis l’aéroport (Sophie et Camille m’ont convaincue de franchir le pas et de m’éviter 16h de train), le taxi écoute la radio, chansons pop à xylaphone et émissions d’humour, le Rire & Chansons cantonnais j’en suis sûre.

A Canton (Guangzhou en chinois), on trouve encore des tas de rues à taille humaine, bordée de ficus, de banyans, ces arbres qui font rentrer les conte de fée dans les villes avec leurs racines tortueuses et leurs cheveux qui dégoulinent au dessus du macadam.

Et de manguiers… municipaux ! Quand c’est la saison, des grands paniers sont posés à leurs pieds, il n’y a qu’à se servir en mangues. Un beau concept n’est ce pas ? J’attends de le voir en vrai pour être sûre que ce n’est pas un autre conte pour endormir les enfants.

Trottoirs, cours, ruelles : on vit dehors.

Autre belle balade dans Shamian island, l’ancien bastion colonial avec ses somptueuses demeures (la plus belle est squattée par Starbucks, raaah c’est rageant à la fin !).

Ou simplement prendre le bâteau au milieu des vélos pour traverser le fleuve de la Perle : je trouve la ville pleine de charme.

Il faut dire aussi que j’ai été conditionnée par Sophie, fan de la ville, et Camille, qui vit ici avec son mari français Sébastien. Ils m’emmènent dans les marchés et les bons endroits où manger de l’oie laquée, un yam cha (thé du matin, le thé étant prétexte à s’empiffrer de cuisine cantonnaise, notamment les fameux dim sun) ou une crème au lait de bufflone (qui m’évoque une panacotta vanillée) … Selon la légende, bien manger est la préoccupation essentielle de la ville, qui compterait le plus grand nombre de restaurants par habitant. Effectivement, les affaires marchent fort on dirait.

Je n’ai pas eu le temps de visiter temples ou musées : pas grave, je repasserai par ici avant Paris, encore quelques jours de visites en perspective. Et je suis sûre d’avoir déjà visité ce qui me fera le plus vibrer ici : le marché au thé.


Publicités

6 commentaires on “Canton”

  1. Marianne Gérard dit :

    Oh là, là, qu’est-ce que ça me rappelle le Vietnam…

  2. Marine dit :

    Oui et pas seulement pour les belles maisons coloniales… Ca sent vraiment le Sud de l’Asie là-bas. J’ai beaucoup pensé à Bangkok aussi.

  3. Chalkman dit :

    these pics are from Chengdu, rite? The fourth pic reminds me of a website http://www.sleepingchinese.com/, and its kind of funny and interesting,haha

    • Chalkman dit :

      Oh! the name of this blog is Canton… so seems i got the illusion and mistook the two places as a chinese… but they both really present the similar lifestyle to some degree, you think so?

  4. Marine dit :

    @Chalkman ; very funny website ! This German guy might have gotten it wrong though : Chinese people need sleeping BECAUSE of China’s boom : it must be so very tiring !! Maybe red dragons need 14 hours sleep a day just like cats ? Ok,ok and maybe this housing problem means these people don’t get enough sleep at night… Or is it too much tea ?? I can imagine many solid explanations you see.

    • Chalkman dit :

      haha you are welcome to go on with any more imagination.for me actually i really admire our friends in all the pics, you know, especially for someone who suffered insomnia sometime like me…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s