Le chat qui voulait voyager

Un jour de pluie à Shanghai, j’atterris dans un café de la Concession Française. L’un des chats de la maison se laisse brosser fermement toutes pattes en l’air : c’est un endroit sérieux, pas question que les canapés soient plein de poils. A peine suis-je assise, qu’un autre se met à se frotter passionnément contre mon sac-à-dos. Et dans toutes les positions : par dessus, par dessous, la tête dedans, avec ou sans sangles… avant de s’installer dessus pour faire la sieste. En voilà un qui a le mal des voyages, on dirait…

Pour les frustrés de présence féline, il existe des endroits bien plus pros, calqués sur le modèle japonais.

Café I lost corner, 4 Shaoxin lu


Publicités

2 commentaires on “Le chat qui voulait voyager”

  1. Charlotte dit :

    attends, tu veux dire qu’il y a des cafés où ils te fournissent le chat qui ronronne avec la théière qui fume ?! mais c’est génial ! et ce concept-bar n’existe pas à Paris ?! han, la faille à exploiter…. Bises !

  2. Chalkman dit :

    haha thats the cat who wants traveling extremely!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s