Hangzhou

Lors de votre prochain voyage en Chine, n’oubliez pas de passer par Hangzhou la voluptueuse. Une cité capitale du bien vivre et du bien manger depuis des siècles, aujourd’hui bourgade de 9 millions d’habitants – sans compter les touristes. Au bord du splendide Lac de l’Ouest, on farniente sous un parapluie – pardon une ombrelle, on joue aux dominos, on écoute de la musique en agitant son éventail…

L’un de ces endroits rares à qui le tourisme en masse ne va pas trop mal : au milieu de la rue Qinghefang consacrées au shopping plus ou moins « typique » surnagent les vendeurs de nougat au sésame ou de Long Jin, le fameux thé vert de la région.

Et surtout les pharmacies traditionnelles qui donnent immédiatement envie d’attendre une consultation avec l’un des mèdecins. Dans celle-ci, une galerie au frais, une fontaine d’eau de bonne santé (j’en bois 3 verres au cas où) et un musée poussiéreux et surréaliste sur la pharmacopée chinoise.

Le genre d’endroit où j’ai envie de traîner des heures – je ne suis sans doute pas la seule.

By night, Impression West Lake : spectacle son, eau et lumière mise en scène par Zhang Yimou. On en prend plein les mirettes : une carte postale « Beautés de la Chine classique », en harmonie parfaite avec l’aménagement du lac.

Argument massue qui devrait vous décider : les restaurants gastronomiques de la ville. (Je précise que ce post N’EST PAS sponsorisé par l’office du tourisme d’Hangzhou ;o) Le divin Long Jin Manor de Daï joue la discrétion à l’écart. Dans un grand jardin, des bassins tranquilles et des petits bâtiments isolés les uns des autres en guise de salle à manger (le personnel « en salle » doit faire un paquet de kilomètres en une journée). Dans le jardin, on transbahute un panier de canards qui bavassent en toute inconscience. Le grand chef trie la salade, ça rigole en cuisine… Ici on ne sent pas passer le coup de feu.

On peut se consacrer au plaisir du banquet : picorer à sa guise dans une vingtaine de plats délicieux et tout frais qui défilent sur le plateau rond : légumes fondants, pavés de tofu et de gluten, bambous tendres, porc savoureux, minuscules concombres hérissés qui vous font (re)découvrir le concombre, petite soupe à la poire… Certains disent que le Longjin Manor est le meilleur restaurant de Chine ! Je manque de points de comparaison, je me suis contentée de me régaler.

Je ne sais pas si tout ça vous a donné envie de venir à Hangzhou : en tous cas, on vous y attend de pied ferme…

Publicités